Réadaptation fonctionnelle des victimes

Réadaptation fonctionnelle des victimes en Casamance | Sénégal

Près de 20 ans de lutte armée et la pose de mines ont créé des besoins immenses en Casamance. L'augmentation de l'autonomie fonctionnelle des victimes des mines terrestres et de toute autre personne handicapée est essentielle pour permettre la réinsertion sociale et réduire la dépendance économique et la pauvreté. De 2004 à 2007, le projet Réadaptation fonctionnelle des victimes du conflit en Casamance visait l'amélioration des soins de santé et de soutien psychosocial en Casamance et dans la capitale du Sénégal, à Dakar.

Personnel impliqué : Département de techniques de réadaptation physique, Département de techniques d'orthèses et de prothèses orthopédiques et Montmorency international

Partenaires : Agence canadienne de développement international, professeur en psychologie de l'Université du Québec à Montréal et établissements de santé partenaires au Sénégal

casamance

Connexion