À l'aide du corps

Une évolution historique

Tableau de Pieter Bruegel dit Bruegel l'Ancien
Le développement des sciences et des techniques
permet aujourd'hui aux personnes ayant subi une amputation
de retrouver une vie normale et active, au sein de la société, et même à sa tête.

Après guerre / Terry Fox
Une histoire toute simple


Une avancée technique après la guerre

À la recherche de la légèreté

Prothèse fémorale en aluminum soudée


Dans l'immédiat après guerre, les ferblantiers de l'aviation, spécialisés dans le soudage

d'aluminium en feuille mince ont été intégrés dans les laboratoires d'orthèses et de
prothèses. Leur habilité hors du commun a permis de confectionner
cette prothèse au fini exceptionnel (soudures invisibles),
qui a plus de cinquante ans.

Pour en savoir plus


Les progrès ne sont pas seulement liés aux nouveaux matériaux, mais impliquent une détermination et une habileté humaines qui suscitent l'admiration. Toutes les sortes de prothèses, toujours fabriquées de manière personnalisée, existent - y compris de simples prothèses cosmétiques destinées aux personnes en fauteuil roulant qui en ont besoin.



Une avancée technique grâce à Terry Fox


Image prise la nuit pendant la traversée du Canada entreprise par Terry Fox
Traversée du Canada avec une prothèse
du membre inférieur
Cette traversée dont on se souviendra longtemps a permis d'imaginer une prothèse adaptée aux exigences de la course d'endurance. Le travail du mécanicien de Terry Fox, entamé en collaboration avec lui, a donné lieu à des prototypes munis de ressorts. Par la suite, la fibre de carbone est venue faciliter la production à cause de sa légèreté, de sa souplesse et de sa résistance.
 
Terry Fox a couru
avec cette prothèse
Recherche en action:
prototype à piston à g.
piston et ressorts à d.
Le pilon rigide, peu
adapté à la course
Le pilon à ressort
sous le genou plié
À partir de sa prothèse,
un prototype nouveau
a été conçu pour courir
Le progrès de g. à droite
prothèse de T. Fox, 
prototype et prothèse


L'emboîture simple


Par sa rigidité, l'emboîture simple qu'on
aperçoit ici au dessus du genou, pose
problème lors de la course.

 

 
 

La double emboîture

On voit le progrès de la double emboîture:
celle couleur chair, rigide, a été découpée pour faire place à une
emboîture translucide souple propre à permettre le mouvement des muscles.

 


Une histoire toute simple

Une autre approche de l'histoire: on reconnaît à gauche de la photographie la prothèse
dont on ignore qui l'a portée. Par contre, l'orthèse de droite a été réellement portée,
pendant des années, par monsieur Darche, qui a été victime de poliomyélite.
"J'ai été heureux avec ces orthèses", déclare monsieur Darche à Robert
Archambault, CP (C), professeur au Collège Montmorency, lors d'une
entrevue, "j'ai eu des enfants, des jumeaux..."


précédent / suivant


L'exposition technique À l'aide du corps a été réalisée par le Collège Montmorency.

Site Web de l'exposition : Caroline Cotnoir et Pierre Cohen-Bacrie

Collaboration : Pascale Bergeron, Philippe Bussières et Line Toussaint

Mise à jour le : 31 mai 2007

À l'aide du corps

Nous désirons remercier vivement monsieur Guy Martel, C.P.O., pour l'aide attentive et utile apportée lors de la recherche de documentation concernant Terry Fox; et monsieur Robert Archambault, C.P. (C), pour avoir mis à notre disposition la prothèse en aluminum ainsi que les orthèses de monsieur Darche.


Collège Montmorency

Tous droits réservés, © Collège Montmorency