Critères d’un stage en ATE

Les stages en Alternance travail-études visent la mise en oeuvre de compétences acquises au cours de la formation de l’étudiant.

Pour être reconnue par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, la participation à l’ATE doit respecter certaines modalités.

Le stage doit s’effectuer:

  • à temps plein (28heures/semaine ou plus)
  • en dehors du calendrier de cours, soit à la période estivale
  • sur un minimum de 8 semaines consécutives
  • à raison de 224 heures minimalement (les 2 stages doivent représenter au moins 20% des heures prévues dans la formation scolaire)

Le poste doit:

  • être rémunéré
  • offrir au stagiaire des tâches en lien avec son programme d’études
  • être encadré en tout temps par un superviseur désigné par l’entreprise d’accueil

Engagement des parties

L’employeur

  • remplit, signe et retourne le protocole d’entente au Collège au plus tard une semaine avant le début du stage
  • désigne un superviseur en entreprise qui veille à la formation, au suivi et à l’encadrement du stagiaire
  • prévoit un entretien avec une personne-ressource du Collège pour un suivi du stage au cours des 1res semaines en entreprise
  • procède à l’évaluation du stagiaire à l’aide du formulaire fourni par le Collège
  • retourne les documents administratifs requis au dossier du stagiaire avant le 1er septembre

Le stagiaire

  • s’acquitte du mandat établit au protocole d’entente
  • effectue les tâches confiées dans le respect des normes et des exigences de l’entreprise
  • participe au suivi de stage planifié avec la personne-ressource du Collège dans les 1res semaines en entreprise
  • rédige et remet un rapport de stage au plus tard le 1er septembre

Le Collège

  • fournit à l’employeur toute la documentation à remplir
  • soutient l’employeur dans l’intégration du stagiaire
  • planifie avec l’employeur un suivi de stage avec le superviseur et avec l’étudiant au cours des premières semaines du stage
  • informe l’employeur des dates butoir pour la documentation à remettre
  • fournit à l’employeur, s’il peut bénéficier d’un crédit d’impôt, le formulaire d’Attestation de stage en milieu de travail au plus tard six mois après la fin du stage