Depuis le début mai, Anik St-Pierre, enseignante en Techniques de sécurité incendie et créatrice du projet Les filles ont le feu sacré, est la représentante du Canada à la Commission pour les femmes dans les services d’incendie et de sauvetage au CTIF.

Son engagement soutenu et son expertise en la matière permettront ainsi à la profession de progresser ici et ailleurs dans le monde.

Le CTIF – Comité technique prévention international et d’extinction de feu – a été fondé en 1900, à Paris, dans le but d’encourager et de promouvoir la coopération entre les pompiers et d’autres experts en incendie et de sauvetage dans le monde entier.

Pour en savoir plus sur le CTIF et les objectifs poursuivis par la Commission, consultez son site internet.

Photo: Mona Hjortzberg