Le 17 juin 2016, trois professeurs du programme de Techniques de muséologie, Josianne Blouin, Karine L’Ecuyer et Michel Huard, ont présenté, au nom du département, un mémoire dans le cadre de la consultation publique sur le renouvellement de la politique culturelle, menée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Abordant des thèmes comme la formation des créateurs, des travailleurs et des entrepreneurs culturels, l’action et le rayonnement international, les conditions de travail des artistes et travailleurs de la culture et le financement des institutions culturelles, le mémoire fait valoir combien le programme de Techniques de muséologie et ses nombreux diplômés ont su, depuis 1997, contribuer largement à la professionnalisation du milieu muséal québécois et ainsi participer à l’essor de la culture au Québec et hors de ses frontières. Rappelant qu’une formation de qualité appelle des emplois de qualité, le mémoire a également souligné l’importance d’améliorer les conditions socio-économiques des techniciens en muséologie en plus d’accroître le nombre de postes stables dans les institutions muséales, tant dans les centres urbains que dans les régions.

Enfin, ajoutons que pour soutenir et encourager les stages de fin d’études en région, le ministre Luc Fortin s’est engagé à accorder au Département de techniques de muséologie, un montant initial de 5 000 $ qui ne pourra que contribuer à soutenir la décentralisation de la profession, le programme de formation étant unique au Québec et couvrant les besoins de l’ensemble du territoire national.

Lire le mémoire.